ENCBW 1NPC

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Schéma de la page 16

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Schéma de la page 16 le Mar 27 Déc - 11:46

Coucou, je ne comprend pas trop le schéma p.16... Quelqu'un aurait l'amabilité de me l'expliquer dans les grandes lignes ?

Merci beaucoup.

PS: Pour être sûre, Rahier avait supprimé les points 4.2.3, 4.2.4, ... n'est-ce pas ?

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Schéma de la page 16 le Mar 27 Déc - 14:12

quelques phrases importantes qui facilitent la compréhension...

1°) Apprendre c’est transformer ce qu’on sait déjà par l’apport d’informations nouvelles.
2°) Pour qu’elle devienne une connaissance, il faut traiter l’information, c’est-à-dire la trier, l’organiser en fonction d’un
projet, éliminer le superflu, la découper en blocs de données significatives, l’interpréter, lui donner du sens et se l’approprier.
3°) Apprendre, c’est construire soi-même ses savoirs par une transformation de ses modèles spontanés, de ses représentations.
4°) Il ne peut y avoir de nouveaux apprentissages sans conflit cognitif.
5°) Le transfert constitue l’enjeu de toute situation d’apprentissage.
6°) L’évaluation fait partie intégrante du processus d’apprentissage.
7°) Il y a régulation des apprentissages, lorsque les élèves, face à une tâche spécifique, modifient, ajustent, confirment ou restructurent les stratégies qu’ils ont utilisées pour en appliquer des plus efficaces.
8°) Dans une vision socioconstructiviste de l’apprentissage, l’interaction avec autrui est nécessaire si l’on veut obtenir
l’information, la transformer, la valider, l’utiliser et la transmettre. Il faut aussi savoir que l’écoute individuelle, silencieuse et passive n’est pas naturelle ; c’est le dialogue, la construction des points de vue et le partage qui sont naturels et qui aident les élèves à renouveler leur motivation.

L'autoévaluation et la métacognition :
la métacognition se réfère à la fois à la conscience qu'une personne a de ses stratégies et de ses caractéristiques(tant affectives que cognitives) pour apprendre et à leur contrôle. C'est en comprenant comment on fait ce que l'on sait faire que l'on apprend à faire de nouvelles choses. En permettant aux élèves de verbaliser sur les actions qu'ils font, l'autoévaluation les amène également à prendre conscience de leurs processus mentaux et à apprendre à mieux les gérer. Dans ce sens l'autoévaluation est un outil performant pour développer l'autonomie des élèves dans leurs apprentissages

Je te mets ce qu'est la métacognition pcq jtrouve que c'est le plus lourd à piger

En fait c'est quoi que tu ne pige pas? pcq je pourrais te mettre tout ce que j'ai sur cette roue mais ça prendrait bcp de temps.
Je crois que ce qui est important dans cette connerie de roue c'est de bien digérer ce que veulent signifier =>

1. Interaction sociale
2. La tâche
3. Les représentations des élèves
4. Le conflit cognitif
5. La métacognition
6. L'évaluation authentique
et 7. Le climat propice à l'apprentissage

Dans chacune de ces branches, savoir ce que veut dire ce qu'il y a écrit dans le cercle extérieur, pouvoir expliciter l'intérêt de chaque branche par rapport à l'apprentissage en général et évidemment savoir que le but global de tout ça est le transfert, le transfert est un truc du genre : assimiler les savoirs-être, savoirs-faire etc... en passant par les différentes étapes de la roue de rosée morisette et pouvoir les transférer, imiter, utiliser dans la vie de tous les jours quoi (faut écrire qqchose de plus classe mais c'est ça en gros)

Si je ne réponds pas du tout à ta question, demande qqch de plus précis alors stp Wink bon bloc'

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Schéma de la page 16 le Mer 28 Déc - 7:59

Merci mille fois Seb !

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum